mardi 1 juillet 2014

cHaRLie & seS DRôLes De DaMeS

  
Peut-être parce que j’ai grandi au fil des années‭ ‬70‭ ‬et qu’elles étaient omniprésentes à ce moment là mais les sectes m’ont toujours foutu les miches.‭ ‬Un gonze qui vient tenter de m’endoctriner avec des théories fumeuses de pensée unique censée libérer l’esprit ferait bien de vérifier l’état de ses couilles avant de m’accoster,‭ ‬il n’en aura plus l’occasion ensuite. 
Bernie Bonvoisin avait fait une chouette chanson sur le sujet et le Procureur Vincent Bugliosi,‭ ‬qui fut chargé de superviser l’enquête et de mener l'accusation au cours du procès,‭ ‬a fait un excellent livre sur Charles Manson,‭ ‬son art de la manipulation et ses disciples aux esprits secoués. Le livre décrit avec objectivité, rigueur et sans le moindre sensationnalisme les meurtres, l’enquête, ses nombreuses hésitations et fausses pistes, et enfin le procès que Charles Manson tentera de corrompre.
  


Pour fonder sa secte et concrétiser ses visions d'un monde meilleur dont il serait le maître, Manson avait une technique,‭ ‬toujours la même,‭ ‬il choisissait des jeunes filles frustrées par une éducation parentale aux valeurs strictes et leur affirmait qu’elles seraient libres si elles faisaient table rase de tout ce qui leur avait inculqué et se soumettaient à lui....Pas con.‭ ‬Même si évidemment on ne se ramasse pas franchement le haut du panier en s’entourant de gonzesses capables d’avaler pareille connerie.‭ ‬Pour finir d’ajouter de la confusion à la confusion,‭ ‬il leur demandait de se soumettre sexuellement à tous les mâles de sa communauté,‭ ‬la famille,‭ ‬en imaginant que c’était leurs propres pères qui étaient en train de les honorer.‭ ‬C’est par le biais de son cheptel d’adolescentes que Charlie recruta les bras cassés qui lui servirent à mener son œuvre.‭ ‬Du sexe,‭ ‬de la came, un projet loufoque de suprématie mondiale et le double album blanc des Beatles devenu bible apocalyptique seront les armes d’influences du tordu en chef transformé en Jésus des ramollis du ciboulot. Avec Charles Manson on est souvent plus proche des Monty Python que d'Ed Kemper.



C’est bien simple,‭ ‬les théories de Manson étaient tellement vaseuses qu’elles ralentirent l’enquête,‭ ‬aucun policier n’arrivant à croire à un tel ramassis d’âneries,‭ ‬encore moins qu’il eu existé des êtres humains pour les avaler sans broncher,‭ ‬pire,‭ ‬être convaincu à la vie,‭ ‬à la mort,‭ ‬de leur bien fondé.‭ ‬On aurait dû leur envoyer des inspecteurs français,‭ ‬avec toutes les conneries que Mai‭ ‬68‭ ‬a réussi à imprimer dans les cerveaux par ici,‭ ‬les gars les auraient de suite pris au sérieux.‭ ‬Pensez donc,‭ ‬que la liberté de l’esprit soit planqué dans la culotte des filles,‭ ‬nos fils à papa des barricades avaient découvert ça un an avant les meurtres‭ !




Elles étaient pas futées,‭ ‬les copines à Manson,‭ ‬les Susan Atkins,‭ ‬Leslie Van Houten,‭ ‬Lynette‭ Squeaky‭ ‬Fromme,‭ ‬Patricia Krenwinkel et les autres mais elles étaient sacrément dévouées.‭ ‬De la même manière qu’elles acceptaient de faire pour Charlie toutes les taches ménagères qu’elles jugeaient avilissantes lorsqu’il était question de les faire pour un mari ou un parent,‭ ‬elles étaient foutrement douées pour vous filer froid dans le dos.‭ ‬Genre glacial,‭ ‬le froid.‭ ‬Insouciantes au possible, embrouilleuses comme pas deux, insaisissables, désopilantes et désorientées, elles chercheront sans cesse à transformer le procès tantôt en champ de foire tantôt en conflit générationnel opposant establishment et contre-culture. Elles ne furent pas seulement les exécutrices de la folie meurtrière de Charles Manson, elles furent aussi ses meilleures avocates.‭ ‬En vain.


Il faut se plonger dans le parcours que retrace page après page le livre de Vincent Bugliosi pour réaliser à quel point l’esprit psychotique de Manson,‭ ‬même entouré des quatre murs de sa cellule,‭ ‬parvint à les téléguider dans chacun de leurs actes.‭ ‬Laissée en liberté faute de preuve,‭ ‬Lynette Squeaky Fromme tentera d’assassiner le Président Gerald Ford une poignée d’années après le verdict condamnant Manson et ses ouailles à la peine de mort,‭ ‬persuadée qu’ainsi elle poursuivait l’œuvre de son gourou. 



En creux, le livre fait un drôle d’effet. Au delà de l’esprit criminel d’un Manson aussi lâche que médiocre, dont j’ai encore plus de mal qu’avant à comprendre comment il a pu devenir une icône, c'est de constater à quel point notre temps présent a été gangréné dans sa normalité par bien des mœurs, des manipulations et des points de vues qui au moment des événements apparaissaient encore comme déviants, qui reste le plus troublant. Ils sont nombreux autour de nous les Charles Manson à la petite semaine pour si peu qu’on y regarde à deux fois.




La barbarie de la famille Manson, et la psychose généralisée qu'elle engendra, changea à jamais le comportement des personnalités du Spectacle,‭ ‬les révélations sur les projets de meurtres visant Steve Mc Queen,‭ ‬Frank Sinatra,‭ ‬Liz Taylor et Richard Burton‭ (‬c’est dire s’ils étaient cramés pour envisager de s’en prendre à Burton et plus encore à sa femme adorée,‭ ‬les pauvres auraient fini en piteux état.‭) ‬enfermeront un peu plus encore tout ce beau monde dans un univers détaché des réalités du quotidien. Les affiliations de la famille avec le monde du Rock et de l’underground en feront autant auprès des stars de Laurel Canyon jusqu’alors nimbées d’insouciance.‭ ‬Susan Atkins qui flirta avec le satanisme à la sauce Anton La Vey,‭ ‬Squeaky qui fut fiancée avec Bill Siddons road-manager des Doors,‭ ‬Charles Manson, piètre mais ambitieux chanteur, "ami" de Jack Nicholson,‭ ‬Dennis Hopper,‭ ‬Neil Young ou Dennis Wilson,‭ ‬Bobby Beausoleil qui joua dans Lucifer Rising de Kenneth Anger, et les filles‭  ‬offertes à ses hôtes prestigieux au cours d’orgies mêlant sexe et LSD, organisées par un Manson persuadé qu’il s’attachera ainsi les faveurs du show-biz, ne sont que quelques exemples d’un Los Angeles qui festoie au bord du gouffre.‭ ‬Concrètement,‭ ‬une grande partie de la scène californienne se partagea une redoutable chtouille, se contreficha de ses chansons et passa à autre chose tandis que Manson développait une rancune qui finira de le rendre complètement cintré. Charles Manson c'est Nabilla en pattes death.


Après Août‭ ‬1969‭ ‬et les massacres qui coûtèrent la vie,‭ ‬entre autres,‭ ‬à la délicieuse Sharon Tate et son enfant,‭ ‬ce sera l’ère des bodyguards,‭ ‬de la paranoïa cocaïnée, des flingues, des murs supplantés de barbelés,‭ ‬du sommeil sous morphine.‭ ‬Welcome to the Hotel California.
Pendant ce temps,‭ ‬à quelques kilomètres à peine,‭ ‬un protestant illuminé fondait sa propre communauté dont on entendrait parler quelques années plus tard. Dans l’ombre des ténèbres, Jim Jones venait d’entrer en scène.


 

Hugo Spanky

Au passage, je vous conseille le film The sacrament inspiré par la fin de parcours de Jim Jones.

Le sommaire de RZV 

14 commentaires:

  1. Il y a vingt ans, jour pour jour, je visitais cette secte.
    J'en suis ressorti avec des frissons et un mal être.
    http://www.nicematin.com/cote-dazur/la-secte-du-mandarom-pourrait-connaitre-un-nouveau-depart.1149629.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes que ça doit être flippant. Merci pour le lien, je potasse tout ça ce soir.
      Hugo Spanky

      Supprimer
  2. En complément :

    https://www.youtube.com/watch?v=TSC9rV4q3Es

    RépondreSupprimer
  3. The Sacrament m'a tellement oppressé que j'ai dû prendre l'air empressement .... et un lexomil !! ;))
    Bref ! Évidement ces bourreaux /gourous n'ont d'influences que sur des personnes déjà bien déséquilibrées à la base, ou avec un grosse faille, mais c'est fou ce que la peur et l'avilissement collectif peut engendrer chez l'être humain.
    Et la justice dans tout ça... Raël est toujours en place il me semble non ? Pourtant il fait tout ça à la barbe des autorités...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme pour The sacrament, terrible. La France est un des pays les moins tolérants concernant les sectes mais comme tu le fais remarquer, cela n'empêche que difficilement leur existence. Toutes ne sont pas criminelles, heureusement, et quant elles le sont toute la difficulté pour la justice (comme dans le cas Manson d'ailleurs et c'est en ça que le livre est passionnant) c'est d'arriver à lier le délit de la personne avec l'influence que la secte a sur elle.
      Par contre toutes sont avilissantes.
      Hugo Spanky

      Allez une petite gourmandise signée Bernie Bonvoisin :
      "Marche dessus ce sont des insectes
      Rien à voir dans ce monde d'allumés,
      Ces larves ne sont pas à plaindre,
      Cette vie de zéro, ils l'ont choisie.
      Adorateur, je veux bien faire le tueur,
      Bosse pour ces prêtres à pognon.
      Quel est ton dieu, quel est ton but ?
      Cotise, cotise pour la terre promise."
      Trust - Les sectes.

      Supprimer
  4. Ton article exprime parfaitement tout le malaise que m'inspire ce sinistre fait divers. Je ne peux m'empêcher de penser à cette pauvre Sharon Tate, si jeune, si belle et à l'aube d'une grande carrière ciné (je l'ai vu récemment dans L'œil du malin et il y est fascinante). Sans parler de ces "mange-merde" de médias, toujours avides de sensationnalisme... Sinon, la référence au morceau de Trust est tout a fait appropriée. Je plussoie à donf. Voilà qui me rend encore plus impatient de découvrir The sacrament !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte sur toi pour me donner ton avis sur The sacrament, je l'ai trouvé étouffant à souhait, on se retrouve en plein cœur de l'action.
      Hugo Spanky

      Supprimer
  5. Free Leslie Van Houten!!
    All The Way Alive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. John Waters sors de ce corps, on t'a reconnu !
      Ceci dit je serais curieux de lire tes arguments, pourquoi libérer une condamnée à mort qui ne doit d'avoir eu la vie sauve qu'à l'abolition de la loi en Californie avant son exécution ? Si on ne prend pas en considération qu'elle reste la plus bandante du lot, évidemment.
      La parole est à la défense.
      Hugo Spanky

      Supprimer
    2. C'était effectivement un hommage à John Waters...
      Disons que je ne suis pas fan des prisons et que si Lynette Fromme à été libérée, pourquoi pas Leslie et les autres? C'est une personne âgée qui à passé la majorité de son existence derrière des barreaux , la seule à avoir exprimé du regret (même si ca n'excuse en rien ses actes criminels, on est bien d'accord!). Je ne pense pas que Leslie Van Houten représente une sérieuse menace pour la société!

      Supprimer
    3. La libération de Lynnette Fromme reste un mystère pour moi, elle était la plus flippante du lot que ce soit dans ses déclarations (et son attitude) notamment tel qu'elle s’affiche dans le documentaire de 73 mais également dans ses actes (tenter de buter Ford, franchement...). Sans doute que le fait qu'elle n'ait pas été impliqué directement dans les meurtres de Cielo drive a joué en sa faveur.
      Effectivement vu sous cet angle, pourquoi ne pas libérer également Leslie Van Houten, comme tu dis elle ne représente surement pas un danger pour la société contrairement à bon nombre de tarés que la justice relâche fréquemment sans qu'ils aient purgé ne serait-ce que la moitié de leur peine.
      Hugo Spanky

      Supprimer
  6. La théorie du "Helter Skeleter" selon Bugliosi telle qu'il à décrite me semble un peu farfelue sur plusieurs points (le fait que Manson soit "obsedé" par les Beatles et la Bible ne sont pas des motifs suffisant pour commettre autant de meurtres...).
    N'oublions pas que Bugliosi à travaillé quasiment seul sur cette affaire et que n'importe quelle piste était bonne pour les inculper, qu'il voulait tous les voir griller sur la chaise électrique, et que son seul témoin "sérieux" était Linda Kasabian!
    Je ne dis pas qu'il à tort sur toute la ligne, au contraire bien des points d'ombres ont été éclaircis grâce à lui (même si, a mon avis, on ne sera jamais vraiment le pourquoi du comment.) mais qu'il a interprétés certains faits de manières un peu vague et rapide en vue de l'importance de l'affaire qu'il lui était confiée.
    La théorie du traffic de drogue (les relations Watson/Sebring, Beausoleil/Hinman, le gang des Straights Satans...) ayant mal tourné me semble plus réaliste même si elle demeure moins spéctaculaire...
    Ca ne peut pas être tout noir ou tout blanc et je trouve que la théorie du gourou sanguinaire un peu fantasque...
    Je te conseille de jeter un œil au "Dossier Manson" de Nicolas Schreck (même si lui non plus n'est pas très objectif...) qui offre un regard nouveau sur l'affaire et d'essayer de peser le vrai et le faux entre ces deux livres, les deux seuls vraiment sérieux jamais écrits sur le sujet.
    Et si l'affaire te passionne je te conseille aussi vivement (si ce n'est pas déjà fait...) de regarder l’excellent doc "Manson" et son making of "Inside the Manson Gang" (http://www.imdb.com/title/tt0068918/ et http://www.imdb.com/title/tt1540946/?ref_=nm_flmg_dr_1)...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ok, je note pour le dossier Manson. J'ai vu le documentaire de 73 et sans doute que tu as raison, l'affaire garde de nombreuses zones d'ombres. Helter skelter ? A mes yeux un prétexte farfelu comme un autre pour justifier un acte que je pense simplement justifié par la folie de Manson et sa rancœur envers l'indifférence que suscite ce qu'il considère comme son talent de chanteur visionnaire. Ce qui m'a intéressé c'est la façon dont il manipule "la famille" c'est en cela que je compare leur communauté à une secte, chacun adoptant la pensée du seul et unique Manson.
      L'époque était propice à un tel cocktail, Manson tout juste sorti de prison sans avoir vraiment connu quoique ce soit de l'évolution des mœurs et coutumes s'est alors retrouvé comme un coq en pâte au milieu d'esprits faibles et complétement défoncés.
      Hugo Spanky

      Supprimer
  7. Interessante remarque de Dantec dans cet interview (au milieu, à peu près)

    http://www.youtube.com/watch?v=kmSpMO8_JRw

    "Les meutres rituels maintenant c'est devenu une culture pour ne pas dire une contre culture ... C'est pas un hasard si Manson a déboulé au milieu des années 60."

    RépondreSupprimer